Indoor air quality

Epuration de l’air
Des études confirment que la pollution de l’air à l’intérieur des pièces peut entraîner de nombreux troubles tels que maux de tête, irritations oculaires et respiratoires, baisse de concentration et fatigue.

Les mesures révèlent par exemple que l’air des bureaux, des écoles, des hôpitaux et des restaurants est souvent plus sale que l’air à l’extérieur. Des millions de particules nocives parmi lesquelles poussière, micro-organismes tels que bactéries, virus, moisissure, pollen, poils, aérosols, sans oublier le tabac, sont en suspens dans l’air ambiant. Songez que vous passez en moyenne 90 % de votre temps à l’intérieur…

Aération contrôlée des pièces d’habitation
Pour un bien-être optimal, l’air consommé doit être renouvelé.

Mais la grande étanchéité de l’enveloppe des bâtiments neufs pose des problèmes. L’air ne peut plus circuler naturellement par les fentes, joints, etc., ce qui se traduit souvent par des dégâts dus à l’humidité et l’apparition de champignons, d’acariens, etc.

L’aération contrôlée des pièces d’habitation garantit un renouvellement de l’air sans courant d’air et silencieux avec récupération simultanée de l’énergie accumulée dans l’air consommé.